EST News - Jurnalism.

Français/English

Sans masque, on pourrait se voir refuser l’accès à bord

EST News

Les passagers de tous les vols au départ ou à destination d’un aéroport canadien devront, à compter de lundi, démontrer qu’ils ont un masque non médical ou un couvre-visage au moment de l’embarquement. Au contraire, ils ne seront pas autorisés à poursuivre leur voyage.

Toutefois, il sera demandé aux voyageurs d’abaisser leur couvre-visage pour faciliter la vérification de leur identité à l’enregistrement. À bord, les clients devront porter leur masque non médical.

Les passagers aériens peuvent apporter leur propre couvre-visage, qui peut être une écharpe ou tout autre article similaire en tissu.

Dans le train, l’autobus ou l’autocar, les passagers sont eux aussi «vivement encouragés» à porter un masque non médical ou un couvre-visage «autant que possible». Ces mesures ont été annoncées vendredi par le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. Le masque non médical ne constitue pas, par contre, un moyen efficace pour éviter soi-même d’être infecté, selon les médecins.